Désenfumage mécanique MRWA

On distingue les installations mécaniques et naturelles de traitement des fumées. Les installations mécaniques évacuent les gaz de combustion par le biais de ventilateurs. Dans le cas des installations naturelles, les gaz de combustion sont évacués à l’air libre sans risque par des ouvertures (ouvertures du toit ou des murs) ou des fenêtres. Les deux types d’installation ont en commun le fait que sans renouvellement d’air, aucune évacuation efficace des gaz nocifs n’a lieu. Le renouvellement de l’air peut être réalisé par des ouvertures des parois extérieures ou des ventilateurs. Dans ce cas, il est généralement nécessaire d’introduire l’air avec un faible taux de tourbillonnement (d’impulsions) c’est-à-dire avec de faibles vitesses d’écoulement (< 1 m/s). Dans les installations d’évacuation mécanique, il faut veiller en particulier à ce que la pression négative découlant de l’aspiration ne soit pas trop élevée dans la pièce et que les forces d’ouverture de porte (des issues de secours) ainsi que de l’action de fermeture de porte ne dépassent pas 100 N.